Menu

Santé

Santé

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour toute personne venant d’un pays touché par cet pandémie. Concrètement, pour les passagers arrivant par KLM (directement d’Europe), le vaccin n’est, en aucun cas demandé. Pour les passagers arrivant par Ethiopian (escale à ADDIS), la règle prévoit, comme l’escale à duré moins de 6 heures, que le vaccin n’est pas non plus obligatoire. Cependant, on reste à la merci d’un officier de santé interprétant la loi à sa façon. Notre conseil est de se faire vacciner quand on arrive par Ethiopian.

Protection contre le paludisme

La Tanzanie est classifiée en zone 3 pour le risque (forte nivaquo-résistance) Consulter votre médecin pour une prophylaxie adaptée. Prévoir spray ou crème pour se badigeonner les jambes, le soir. Les risques de contracter le paludisme sont cependant très variables selon certains facteurs :

  • L’altitude. Le risque de rencontrer l’anophèle (moustique vecteur du paludisme) décroît rapidement avec l’altitude. Dès lors, la prophylaxie contre le Paludisme est fortement recommandée pour les séjours sur la côte. Inversement, il est déconseillé de prendre une prophylaxie pendant l’ascension du Kilimandjaro.
  • La saison : les anophèles sont plus actifs pendant la saison des pluies.

Conseils generaux de sante

  • Protection contre les risques de l’eau : il est totalement déconseillé de boire l’eau du robinet à quelqu’endroit que ce soit. L’eau minérale en bouteille est disponible partout en Tanzanie.
  • Protection contre le soleil : lunettes, chapeau, crème. Forts risques de coups de soleil (en safari comme sur les plages).