Menu

KILWA

KILWA

Kilwa Kisiwani et Songo Mnara

Sur deux îles voisines, toutes proches de la côte tanzanienne, à environ 300 km au sud de Dar es-Salaam, subsistent les vestiges de deux villes portuaires, Kilwa Kisiwani et Songo Mnara. La plus vaste, Kilwa Kisiwani, a été occupée du IXe au XIXe siècle et a atteint l’apogée de sa prospérité aux XIIIe et XIVe siècles. En 1331-1332, le grand voyageur Ibn Battouta y fait escale et décrit Kilwa comme l’une des plus belles villes du monde.

photoK-1

Kilwa Kisiwani et Songo Mnara étaient deux villes commerçantes swahilies qui tiraient leur prospérité du contrôle du commerce maritime dans l’océan Indien avec l’Arabie, l’Inde et la Chine, notamment entre le XIIIeet le XVIesiècle, lorsque l’or et l’ivoire de l’arrière-pays s’échangeaient contre l’argent, la cornaline, les parfums, les faïences de Perse et les porcelaines de Chine. Kilwa Kisiwani a frappé sa propre monnaie du XIe au XIVe siècle. Au XVIe siècle, les Portugais ont édifié un fort à Kilwa Kisiwani, amorçant le déclin des deux îles.